top of page

Changer le statut de l'erreur, Possible ? 🔄


“L'erreur est une formidable opportunité d'apprentissage. Jane Nelsen


C’est vrai, mais les représentations sur le statut de l’erreur peinent parfois un peu à changer.

La semaine dernière, en passant dans un établissement j’ai eu la chance de tomber sur un affichage de classe qui mentionnait l’activité “My favourite Mistake”.

J’ai commencé à subodorer la pépite arriver. 

 Et effectivement, après  échange avec l’enseignante,  je comprends toute la portée de cette courte activité, ritualisée et effectuée toute matière confondue plusieurs fois par semaine.


Un concept simple et très pertinent 💡

À la fin d'une séquence ou d'une séance, les élèves sont invités à partager une erreur significative dite "préférée", qu'ils ont commise et à expliquer ce qu'ils en ont appris. Cette pratique vise à démystifier l'erreur et à la célébrer comme une étape essentielle du processus d'apprentissage, en la transformant en étape reconnue et valorisée pour la compréhension.

À bien y réfléchir le fait de ne partager que des réponses correctes a quelque chose d’anormal. C'est par là qu'il faut commencer...

Et c'est en faisant des erreurs que le cerveau apprend. Des expressions telles que "mon erreur préférée" aident les élèves à comprendre que chaque erreur leur donne une chance de progresser.


Des résultats inspirants 🌈

Les enseignants qui ont mis en place cette activité dans leurs classes observent au quotidien des transformations dont on a tous envie :

  • Éveil de la curiosité et de la prise d’initiative : les élèves osent prendre des risques, explorent de nouvelles pistes et expriment leurs idées avec moins de crainte du jugement.

  • Apprentissage plus collaboratif : l'erreur devient un sujet de discussion et d'échange, favorisant la collaboration et l'entraide entre les élèves.

  • Développement de la confiance en soi et de la résilience : les élèves apprennent à rebondir après leurs erreurs, à les analyser et à les transformer en opportunités de progrès. Ce n’est plus la fin du monde 🤗 mais le début d'un autre chemin d'apprentissage.


Et puis  finalement peut-être le plus important, les élèves se sentent rassurés. car tout le monde fait des erreurs et ici cela se voit, se discute ensemble pour les dépasser.


C’est une leçon de vie pour ce qui attend les élèves hors les murs de l’école


 C’est finalement un petit pas qui peut transformer positivement l'expérience éducative pour nos élèves.


« Chaque fois qu'un étudiant fait une erreur… Il développe une synapse. » Carole Dweck 


Alors let's go pour développer encore et toujours son réseau de synapses au quotidien... À l'école comme à l'extérieur, apprendre à identifier ses 🌱erreurs préférées🌱 et en discuter, c'est aussi un peu dégonfler les égos 😅


Ressources pour éclairer la mise en pratique


📹 My favourite NO

📚Université de Washington (Gestion de classe)


558 vues0 commentaire

Comments


bottom of page