top of page

Apprendre à récupérer ou réactiver les connaissances 📚 🧠💡?

Savez-vous que.. ?

Une seule séance d'entraînement à la récupération peut générer des améliorations de la mémoire qui persistent pendant 9 mois, et les effets positifs de la récupération sur plusieurs séances peuvent durer 8 ans.


Des chercheurs soulignent que l'entraînement à la récupération n'est pas la même chose que la révision ou la relecture. Les apprenants doivent activement tirer les informations de leur mémoire vers la "conscience" pour en tirer tous les bénéfices


L'étude de Carpenter, Pan & Butler (2022) est une invitation à dépasser de fausses croyances et à considérer peut-être un peu mieux, la phase de consolidation dès le début des apprentissages...


🌟 Les concepts clés ? 

  • L'espacement consiste à répartir les sessions d'apprentissage dans le temps et faire des petits pas plutôt que d'étudier un sujet pendant plusieurs heures d'affilée. Cela permet au cerveau de consolider les informations apprises et de les rendre plus durables.

  • La pratique de récupération consiste tenter consciemment se souvenir d'informations - peut renforcer notre mémoire et prolonger la rétention de l'information à long terme.

💡 Pourquoi est-ce crucial ? Dans un monde où tout va vite, nous sommes souvent les champions du check ✔ et je passe à autre chose. Ces stratégies d'apprentissage peuvent transformer radicalement notre manière de former et de développer des compétences, tant dans le domaine éducatif que professionnel... En d'autres termes, pour la classe ou la formation, le "One shot" au combien plébiscité, n'est pas le meilleur moyen de faire bouger les lignes.


🔍 Le défi ? Changer certaines approches de l'apprentissage.

Les chercheurs soulignent dans cette étude que malgré leur efficacité prouvée, ces techniques restent sous-utilisées 😥, souvent à cause de fausses croyances sur l'apprentissage. À l'opposé de révisions passives comme la relecture, la pratique de récupération implique de rappeler activement des informations avec des stratégies explicites proposées au apprenants.


🌱 Comment mettre en pratique ? Une possibilité est l'utilisation des routines de pensée .

Les routines sont des stratégies d'apprentissage ayant avec comme objectifs de développer l'engagement, l'autonomie et une meilleur compréhension générale des concepts... mais aussi un travail d'aide stratégique à la mémorisation 🧡.


Exemple 1 - Le pont "3-2-1 " 




  • Récupération - Les apprenants revisitent activement ce qu'ils ont appris (3 points), le relient à des connaissances antérieures (2 connexions), et explorent ce qui reste incertain ou nouveau (1 question).

  • Espacement - Peut être répété à différents moments pour réactiver et renforcer les apprentissages.



Exemple 2 - "Avant je pensais, maintenant je pense..." 


  • Récupération - Cette routine aide à rappeler des conceptions antérieures et à les comparer avec les nouvelles, renforçant ainsi la prise de conscience et la rétention des changements dans la compréhension.

  • Espacement - La réflexion sur les changements de pensée au fil du temps implique une récupération répétée et espacée des connaissances.


Exemple 3 - "Les 3 Y" 



  • Récupération - Encourage la récupération de données très larges en demandant aux apprenants de réfléchir à l'importance et à la pertinence personnelle de l'apprentissage.

  • Espacement - Peut être utilisé après différentes sessions pour intégrer et contextualiser les informations à différents niveaux, renforçant ainsi leur mémorisation sur une période prolongée.



Et pour aller plus loin quelque ressources supplémentaires


👉 Pour plus de routines et d'exemples de classe (un ouvrage à télécharger en français)




388 views0 comments
bottom of page